Comment déterminer la longueur des fils pour un projet ?

La question à un million…

Combien d’entre nous ont démarré un projet, pour se retrouver à la moitié de celui ci… avec des fils trop courts. Quelle frustration !

Même s’il vaut toujours mieux avoir un peu de longueur supplémentaire au cas où, le mieux est d’avoir une longueur de fils adapté à votre projet.


Pour tout vous avouer, je n’ai pas encore trouvé la réponse miracle à cette question. 😏

Parce qu’en réalité, cela varie énormément selon le projet.

Il est donc très difficile (sans suivre un tutoriel) de “deviner” la longueur parfaite des fils à couper avant la réalisation d’un tout nouveau modèle. Cela prend en général quelques prototypes avant de tomber juste. 

Malgré tout, voici quelques astuces pour vous aider dans vos projets, que j’utilise moi même à chaque nouveau projet. 

1. La règle des x3

J’ai souvent lu et entendu que la longueur de fil idéale pour un projet de macramé était la longueur de la réalisation finale x3.

C’est ce que j’ai testé de nombreuses fois au début de mes expériences en macramé. (En ajoutant une petite marge, parce qu’on ne sait jamais !).

Même si cette règle peut marcher pour certains projets, elle est cependant très variable à cause d’un point en particulier : le type de design du projet et les nœuds utilisés.

C’est donc une bonne base, mais cette règle peut parfois être difficile à utiliser lorsque l’on débute en macramé, et pas toujours très fiable.

2. Adapter à chaque type de nœud

Comme expliqué juste au dessus, les nœuds que vous allez utiliser pendant votre projet va beaucoup jouer sur la longueur nécessaire de vos fils.

Pour faire simple : plus votre pièce aura de nœuds, plus il vous faudra de fil.

Pourquoi ? Car au fur et à mesure que les nœuds se créent, les fils vont raccourcir. Ça parait logique, mais c’est toujours bon de se le rappeler 🙂

Et en plus de cela, la longueur de fils nécessaire varie aussi selon le nœud lui même.

Voici quelques astuces à retenir :

  • Pour les nœuds plats ou torsadés réalisés sur une même hauteur : les fils courants (extérieurs) se raccourcissent beaucoup plus vite que les fils dormants (centraux). Dans ce cas là, comptez au moins le double de longueur pour les fils courants, comparé aux fils dormants (plus si vous travaillez sur de grandes longueurs).
  • Pour les nœuds plats alternés : il y a moins de problèmes car les fils courants et dormants s’inter-changent et se raccourcissent donc à peu près au même rythme.
  • Pour les baguettes : certains de vos fils se raccourcissent également beaucoup plus vite (les extrémités en général). Faites des tests selon votre projet !

Qu’est ce que ça veut dire sur un projet en particulier ? 

Pour une suspension avec quelques décors seulement par exemple (une jolie torsade au début et quelques nœuds plats pour le panier), vous n’aurez pas besoin de 3 x la longueur de votre suspension – ce sera beaucoup trop !

La longueur finale de la suspension x 1,5 sera sans doute suffisant : vous avez peu de nœuds.

Pour une décoration murale complexe d’1 mètre ou plus, avec beaucoup de nœuds, il vaudra mieux cependant prendre plus de fils. Il est fort probable que vous en ayez besoin de beaucoup et mieux vaut trop que pas assez !

3. Tester !

Et oui, cela peut aussi paraître évident, mais ça peut vous sauver de longues heures ensuite…

Le mieux est de faire des tests sur une partie seulement de votre création, ou bien sur un plus petit modèle, surtout pour les grandes pièces.

Cela prendra un peu de temps et de matière, mais ça vous évitera de gâcher du fil et du temps ensuite à recommencer votre projet (et sans doute quelques cheveux gris !). 😊

4. Enfin, ne pas paniquer

Être à court de fil au 3/4 d’un projet va vous arriver.

Même si c’est frustrant, c’est un très bon moyen d’apprendre à anticiper une création pour les prochaines fois. 

Au fur et à mesure de votre pratique, vous serez capables d’appréhender de mieux en mieux comment votre pièce va évoluer. Dès que vous sentez que le fil va manquer, réagissez : changer votre création, ou bien recommencez si vous n’êtes pas trop avancé.

Note : J’ai moi même très souvent tendance à changer les projets en cours de route… les idées viennent et évoluent ! Du coup, je préfère prévoir un peu large la longueur de mes fils pour toute première création. Ensuite, je rectifie selon l’évolution du projet. Très rapidement, j’arrive à connaître plus précisément les longueurs pour chaque création.


Et si vous voulez savoir un petit secret, il existe même quelques techniques pour ajouter des fils à votre création en cours… et ainsi ne pas avoir à tout dénouer et recommencer ! 😉

Je vous dévoilerai ces ajouts magiques dans un prochain article…

J’espère que ces astuces vous aideront à mieux anticiper la longueur de vos fils pour vos créations futures. 

Et surtout rappelez vous, cela vient avec la pratique ! 

Alors n’hésitez pas à vous aider de tutoriels au début, tester différents nœuds et modèles. Puis vous verrez, cela deviendra de plus en plus facile.

A vos fils, et belles créations !

Camille

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: